Jeudi 4 octobre, 20h30

London orbital
Un film de Chris Petit et Iain Sinclair (2002, G-B, 76 min.)
Attention : version originale anglaise, non sous-titrée 

(le script du film, traduit en français, sera distribué à l'entrée).
En présence de Iain Sinclair (réalisateur)


Dans le cadre du Festival Littéraire International "Mixed Zone", qui se tiendra du 4 au 6 octobre à Liège (programme complet ici), Iain Sainclair sera présent au ciné-club NICKELODEON pour présenter une adaptation cinématographique de son roman London Orbital (Penguin, 2003 ; traduit en français aux Editions Inculte, 2010). Dans ce texte, l'auteur tourne autour de Londres en marchant le long du périphérique M25, l'un des plus longs rings autoroutiers d'Europe. Tantôt seul, tantôt accompagné de plasticiens ou de musiciens (Bill Drummond, du groupe d’acid house KLF), il décrit les parkings, les stations-service, les supermarchés, les banlieues-dortoirs, les champs, les décharges, cherchant les traces de présences disparues et de cultes anciens, de lieux qui ouvrent sur d’autres lieux. Salué par ses pairs (Will Self, JG Ballard) comme « le plus grand roman du XXe siècle », London Orbital est un chef-d’œuvre littéraire, une ballade discursive dans le Londres contemporain qui revisite tous les mythes anglais et la construction d’un inconscient collectif. 



Méditation sociale sur fond de déambulation vidéo-graphique, le film de Chris Petit et Iain Sinclair propose une réflexion sur la situation économique, politique et sociale de l'Angleterre actuelle. 

Découvrez-en un extrait ici.

Iain Sinclair est cinéaste, mais aussi romancier, poète et essayiste. Encensé par la critique et multipliant les collaborations avec des artistes visuels, il se plaît à mélanger les genres et à bouleverser les codes. Un artiste à la conscience politique très marquée que certains n'hésitent pas à qualifier de culte et définitivement inclassable. 


Exceptionnellement, les prix sont modifiés à :
- 4€ pour les entrées normale
- 2€ pour les membres et étudiants  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire