Jeudi 3 mai, 19h30

Koniec (genre-théâtre)
Un film de Michel Jakar (1987, Belgique, 124 min.), basé sur le spectacle éponyme du Groupov
En présence de Jacques Delcuvellerie (metteur en scène)


Groupov © Lou Hérion
"Koniec (genre-théâtre) est un film de Michel Jakar, basé sur le spectacle éponyme du Groupov, créé en 1987 au Théâtre de la Place (Liège). Le tournage, lui, a eu lieu au Théâtre Varia (Bruxelles) et à De Singel (Anvers). Michel Jakar a, par ailleurs, réalisé certaines des séquences vidéo faisant partie du spectacle lui-même. Koniec est, en effet, une création collective pluridisciplinaire : théâtre, vidéo, musiques, etc., confrontant la créativité d’artistes différents : Eric Duyckaerts, Francine Landrain, Denis Pousseur, François Sikivie, Roumen Tchakarov, sous la direction artistique de Jacques Delcuvellerie. Un peu comme dans certains films de la Nouvelle Vague, cet hymne au théâtre se brise en même temps dans sa cruelle mise en question, voire : en abîme face aux réalités artistiques et politiques du monde contemporain. La place des spectateurs y est également mise en scène, disposés dans une sorte d’amphithéâtre ou de snack, entre les loges de verre des acteurs et le grand plateau de sable. Un lieu de plaisir sensuel et de convivialité, mais en crise, en deuil : Koniec (fin). Au centre matriciel du spectacle, en français puis en russe, la scène finale de La Mouette de Tchékov, ce rêve fracassé des formes nouvelles.


"Les films de théâtre qui rendent pleinement compte de leur source tout en s’exprimant brillamment en tant qu’œuvre de cinéma, sont des exceptions rares. Le spectacle vivant authentique n’existe que dans un fragile ici/maintenant vécu avec le spectateur, une magie induplicable. Mais ce que l’enregistrement traduit nécessairement, peut se manifester à un autre niveau quand la relation de l’instant avec la caméra est véritablement amoureuse. Il en va ainsi dans Marat-Sade de Peter Brook ou dans le film d’Ariane Mnouchkine 1789. Pour nous, l’œuvre de Michel Jakar, faite d’empathie et d’exigence, se tient à ce niveau. Et la fête visuelle du final reste un moment d’une force et d’une étrangeté magnifiques." (Jacques Delcuvellerie)


Tarif unique : 2€





En collaboration avec le Groupov, en marge des représentations d’Un Uomo Di Meno (Théâtre de la Place, du 25 mai au 3 juin 2012).
Plus d'info sur le spectacle ici.






Hommage à Michel Jakar (1943-2012)
Cinéaste belge d’origine suisse, réalisateur à la RTBF, auteur de documentaires sur les arts de la scène et d’adaptations de pièces de théâtre, Michel Jakar est décédé le 23 janvier dernier. Cette séance sera l’occasion de lui rendre hommage.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire